Eolienne domestique : Plus qu’une simple histoire de vent

Vous désirez alimenter votre habitation grâce à l’énergie produite par le vent ? Voici pour vous les éléments à considérer avant une quelconque installation.

Ces détails qu’il faut prendre en compte avant d’installer une éolienne domestique

Viable et propre, l’énergie éolienne s’entend de l’énergie tirée du vent, au moyen d’un dispositif aérogénérateur. De ce fait, elle nécessite préalablement une installation et celle-ci fonctionne de manière optimale lorsque certaines conditions sont remplies.

Typologie du dispositif éolien

L’éolienne domestique est un équipement optimisé pour un usage privé. Elle affiche généralement une puissance située entre 100 W et 20 kW et s’utilise pour produire de l’électricité destinée à une autoconsommation ou à une revente dans le cadre d’un contrat avec un fournisseur.

Cet équipement existe sous deux formes. En fonction de l’orientation de l’axe de rotation, on a une éolienne horizontale ou une éolienne verticale. La première se sert de l’intensité du vent appliquée aux pales pour faire fonctionner un générateur ou une pompe. Elle est la plus utilisée, et marche bien sur un espace dégagé. La seconde, quant à elle, utilise la force de trainée du vent, à l’instar des moulins à vent pour produire de l’électricité verte. Bien qu’étant moins répandue et de rendement plus faible, elle a tout aussi ses mérites et s’intègre facilement en milieu urbain.

Connaitre ses besoins en consommation d’énergie

Une éolienne domestique comporte des informations liées à son rendement, son seuil de déclenchement, sa taille et bien d’autres détails. Généralement, on estime que pour la faire fonctionner, il faudrait un vent soufflant de 10 à 15km/h. Cette estimation dépend toutefois du modèle, car certaines éoliennes sont en mesure de capter des vents plus faibles. C’est pour ces raisons qu’il est indiqué de connaitre au préalable son niveau de consommation en kWh afin de choisir un modèle idéal.

Toujours pour exprimer votre conscience écolo et faire également des économies, vous pouvez tout aussi souscrire à notre offre d’énergie 100% renouvelable ;-).

Tenir compte du vent

Afin de profiter agréablement de son éolienne, mieux vaut l’installer convenablement. A ce titre, il est primordial de bien choisir le lieu d’implantation en optant éventuellement pour un espace dégagé. En considération des caractéristiques du dispositif, il faudra donc évaluer le mouvement du vent à l’endroit choisi. Cette étude vous sera utile pour déterminer les dimensions requises pour une installation adaptée à vos besoins.

Pour ce faire, identifiez l’emplacement devant accueillir l’installation, et posez-y un mat de 10 mètres. Ensuite, vous aurez à fixer sur ce mat un anémomètre, une girouette et une centrale d’acquisition. Après un mois, les données obtenues seront enregistrées et comparées avec celles de la station Météo France. Sur le rapport final, vous aurez des informations comme la vitesse moyenne du vent, le potentiel éolien du site d’implantation, une courbe de fréquence des vents, etc.

Aviser ses voisins

Une éolienne domestique n’est pas toujours silencieuse à cause du frottement des pales contre l’air. Bien que le son soit assez faible pour certains modèles, il est important et bienveillant d’avertir ses plus proches voisins du projet.

En dehors du volume sonore, il peut s’agir de l’emplacement de votre installation par rapport aux concessions voisines. Un dispositif placé à une dizaine de mètres en face des fenêtres, peut être problématique. Pensez donc à échanger avec les voisins pour apaiser certaines inquiétudes.

Autres indications

En ville, il est beaucoup plus recommandé de choisir une éolienne domestique avec axe vertical. Celle-ci est une solution efficace en cas de vents faibles et peut être installée sur un toit. Toutefois, vous pouvez opter également pour un modèle avec axe horizontal. Dans ce cas, l’installateur la fixera sur le bord de la façade ou encore sur le conduit d’une cheminée.

En ce qui concerne la zone rurale, il est conseillé d’éloigner votre installation de tout obstacle d’environ 10 mètres afin d’éviter les turbulences. Cela permet d’avoir un rendement plus stable et une bonne durabilité de l’éolienne.

Enfin, l’installation d’une éolienne domestique étant soumise au code de l’urbanisme, elle nécessite le respect de certaines règles, ainsi que des démarches administratives. Pour plus de détails à ce sujet, consultez consultez ce lien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s