Les Certificats d’Économies d’Énergie voient leurs objectifs doubler : ce que cela va changer pour les ménages

Pour la plupart d’entre vous, CEE renvoie sans doute à de vieux souvenirs de collège, évoquant l’un des premiers avatars de l’Union européenne.

Mais le dispositif dont parle cet article est bel et bien actuel, et 100 % français : il s’agit des Certificats d’Économies d’Énergie, que la Ministre de l’écologie précédente, Ségolène Royal, a eu la bonne idée de rallonger de trois ans, tout en en doublant leurs objectifs.

Pourquoi une bonne idée ? Eh bien, parce que cette mesure, qui permettait déjà aux ménages de réaliser des travaux pour rendre leur maison plus écolo, a encore plus de chances de toucher encore plus de monde.

Mais d’abord, comment ça marche exactement ? Qui paye ces travaux : l’État ou les entreprises ? À quels ménages ce système s’adresse-t-il ? Et à quelle hauteur rembourse-t-il les travaux ?

Pas de panique, on vous dit tout !

Les Certificats d’Économie d’Énergie, quèsaco ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la loi POPE, qui n’a rien à voir avec le souverain pontif orthodoxe, et tout à faire avec la Programmation et l’Orientation de la Politique Énergétique.

C’est dans le contexte de cette loi qu’il a été décidé en 2005 d’obliger les fournisseurs d’énergie à mettre la main à la pâte, en les incitant à faire ou à faire faire des économies d’énergie. Celles-ci leur permettent de se voir accorder des crédits mesurés en kilowattheure cumac.

Et le terme « obliger » n’est pas anecdotique, puisque désormais, c’est comme ça qu’on appelle les entreprises tenues d’aider les ménages à réaliser les travaux nécessaires, sous peine de payer deux centimes d’euros par kilowattheure cumac manquant au bout d’une période de trois ans.

D’après le ministère, nos obligés permettraient, via les CEE, une baisse de la facture énergétique des ménages de 10 milliards par an, une fois les objectifs doublés.

C’est bon, vous êtes au clair sur le principe ? Voyons maintenant ce que cela induit concrètement, pour vous.

Une opportunité doublée pour la planète… et pour les ménages !

De nombreux ménages ont donc déjà pu bénéficier des trois périodes durant lesquelles les Certificats d’Économies d’Énergies ont été mis en application.

Et les chiffres donnés par le ministère sont éloquents : grâce au CEE, plus d’un million de chaudières individuelles performantes auraient été installées, les combles, toitures et murs de plus de 450 000 logements auraient été isolés, 50 000 logements auraient été équipés en chauffe-eau solaires, sans parler des 250 000 luminaires publics rénovés ou des 64 000 chauffeurs formés à l’éco conduite.

Les ménages ayant contribué à ces états de service ont ainsi reçu une prime énergie de leur fournisseur afin de les aider à réaliser leurs travaux chez eux.

Pour les obligés, cela permet de gagner les fameux Crédits Économies d’Énergie que le ministère leur réclame. Quant aux particuliers, c’est une réduction dont ils ne peuvent jouir qu’une fois – mais qui s’ajoute au crédit d’impôt de 30 %.

Or, actuellement, nous sommes dans la période 2015-2017, et les objectifs du dispositif CEE s’élèvent 700 TWh cumac en classique auxquels s’ajoutent les 150 TWh de l’obligation précarité. Sur la période rallongée de 2018 à 2020, cet horizon devrait être rehaussé respectivement à 1200 et 500 TWh cumac, soit un total de 1600 térawattheure cumac cumulés. Ce qui, nous seulement, devrait permettre d’élargir la palette de ménages amenés à bénéficier de ces aides aux économies d’énergies, mais qui pourrait aussi booster des filières vertes et favoriser la création d’emploi.

Et puis, cet allongement à l’avantage de faire, comme ici, parler de cet opportunité mal connue des Français !

Vous pouvez bénéficier de ces CEE pour vos travaux, sous forme de chèque énergie, directement depuis votre espace client ekWateur, rubrique « optimiser mon logement ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s