Canicule : comment maîtriser sa consommation d’énergie et lutter contre le réchauffement climatique pendant l’été ?

Avec l’été arrivent les beaux jours… et la canicule ! Chez ekWateur, nous vous fournissons de l’énergie renouvelable : électricité et gaz vert, mais aussi bois de chauffage (qui ne vous servira pas beaucoup ces jours-ci 😊).

Et ce n’est pas tout ! Nous avons aussi à cœur de vous accompagner au quotidien pour lutter contre le réchauffement climatique, avec des conseils simples et pratiques pour limiter votre consommation énergétique et réduire votre empreinte sur la planète.

On croit souvent, à tort, que les pics de consommation d’électricité sont une spécialité hivernale, à cause du chauffage. Pourtant, l’été et ses épisodes de canicule entraînent eux aussi des bonds de consommation énergétique, particulièrement depuis que les appareils de climatisation se multiplient en France, et qu’ils tournent souvent à plein régime au plus fort de la journée.

C’est pour cela qu’on vous explique aujourd’hui comment contrôler votre consommation d’énergie tout en restant au frais avec quelques bons gestes efficaces durant la chaleur estivale !

Rafraîchir sa maison sans équipements énergivores

On a une bonne nouvelle pour vous : il est tout à fait possible de conserver une maison fraîche et agréable sans investir dans une climatisation coûteuse et énergivore. Tour d’horizon de quelques méthodes très efficaces.

Savoir utiliser son ventilateur

La première chose à savoir, c’est que les ventilateurs sont utiles uniquement lorsque vous êtes dans la pièce. Le ventilateur diffuse de l’air qui favorise l’évaporation de l’eau, en particulier celle qui provient de la transpiration du corps, ce qui contribue à la sensation de fraîcheur. Mais lorsque vous n’êtes pas présent, un ventilateur allumé ne rafraichira pas la pièce. Au contraire, même, il diffusera la chaleur de l’énergie électrique qu’il consomme !

Deux petites astuces toutes simples vous permettront d’optimiser encore le fonctionnement de votre ventilateur : vous pouvez disposer une bouteille d’eau glacée tout juste sortie du congélateur ou encore un drap humide sur un étendoir juste devant votre ventilateur. Vous serez surpris du résultat : vous aurez presque l’impression d’avoir une climatisation maison !

Calfeutrer correctement sa maison

Pour tenir la canicule à distance, il est important de bien fermer ses volets. Mais ce n’est pas suffisant : il faut également fermer les fenêtres lorsque le soleil tape dans leur direction ! Il faut garder en tête que les volets vont emmagasiner la chaleur émise par le soleil, alor si vous conservez vos fenêtres ouvertes, la canicule aura vite fait de rentrer dans votre maison, avec l’effet inverse à celui escompté ! Le soir, une fois le soleil couché, ouvrez grand vos fenêtres pour renouvelez l’air ambiant et profiter de la fraicheur nocturne.

Si vous disposez de baies vitrées ou de véranda, vous pouvez utiliser des rideaux occultants pour limiter l’effet des rayons du soleil.

Se débarrasser des sources de chaleur parasites

Vérifiez votre éclairage !

Si vous avez encore des ampoules à incandescence, il est peut-être temps de leur dire adieu. Elles sont tout en bas du classement en termes d’efficacité énergétique : 90 % de l’énergie qu’elles dégagent sert à chauffer le filament de tungstène qu’elles contiennent, et c’est ce dernier qui produit la lumière lorsqu’il arrive à incandescence… en plus de ce bilan désastreux, vos vieilles ampoules génèrent de la chaleur dont on n’a pas vraiment envie en période de canicule.

En été, opter pour des éclairages LED vous permettra d’éviter ces degrés inutiles. Vous réduirez le montant de votre facture d’électricité et vous gagnerez en confort durant l’été 😉

Le brumisateur : une arme redoutable contre la canicule

Utiliser un brumisateur est une solution d’appoint, certes, mais très efficace pour se rafraîchir ! On peut l’utiliser partout, à la maison, au bureau, dans les transports en commun… Sans compter qu’il est très économique.

Bonne nouvelle : on en trouve facilement aujourd’hui des modèles rechargeables, en pharmacie mais aussi en grande surface.

Une maison bien isolée

Et pour finir : si vous avez réalisé des travaux ou des investissements d’isolation (comme des fenêtres à double vitrage, par exemple) en prévision de l’hiver pour faire des économies de chauffage, et bien vous en profiterez également cet été ! Une bonne isolation vous permet en effet de conserver votre logement frais et agréable durant les canicules estivales. Un bénéfice auquel on ne pense pas toujours, quand on effectue ce genre de travaux !

Une bonne isolation a de nombreuses vertus : elle ne consomme rien et vous permet de limiter votre consommation énergétique toute l’année 😉

Si vous ne résistez pas à l’envie d’installer un climatiseur chez vous cet été, pensez à vérifier au préalable que votre logement est correctement isolé : dans le cas contraire, vous risquez de voir la facture s’envoler (encore plus), afin que votre installation ne surconsomme pas pour maintenir une température fraîche dans la maison.

Profiter de la chaleur pour faire des économies d’énergie

Oublier son sèche-linge

Une dernière astuce archi simple pour profiter des beaux jours et de la chaleur pour économiser l’énergie, c’est tout simplement de faire sécher votre linge à l’air libre. Profitez de l’air chaud et sec pour laisser votre sèche-linge en vacances ! Le sèche-linge, vous savez, cet appareil énergivore qui consomme environ 350 kWh par an, selon un chiffre publié en 2017 par l’ADEME ?  C’est un vrai glouton énergétique, il consomme deux fois plus que votre lave-linge !

Avec les beaux jours, vous pouvez laisser votre linge sécher tranquillement sur un fil ou sur un étendoir. Si vous avez la chance de disposer d’un balcon, vous pouvez en profiter pour y étendre votre linge. Mais vous pouvez aussi le faire sécher en intérieur ! En ouvrant grand vos fenêtres, vous permettrez à l’air de circuler et votre linge sèchera plus vite.

Éteindre ses appareils et/ou les mettre en veille pendant ses vacances

L’été est souvent l’occasion de vacances bien méritées… N’oubliez pas que les vacances sont une bonne occasion de consommer moins d’énergie !

La première bonne pratique, si vous vous absentez, c’est de débrancher tous les appareils électriques inutiles durant votre absence : votre téléviseur, qui n’a pas besoin de rester en veille par exemple, mais aussi votre box Internet, qui continuera à émettre du Wi-Fi quand vous n’êtes pas là. De la même façon, pensez à tous les appareils électriques qui sont branchés un peu partout chez vous : four, lave-vaisselle, lave-linge… Chacun de ces appareils consomme de l’électricité même lorsqu’il ne fonctionne pas, et certains sont même dotés d’une horloge qui affiche l’heure en permanence : pas franchement utile dans une maison vide, non ?

Un autre bon réflexe, c’est bien sûr d’éteindre son chauffage ou sa chaudière. Mais vous aurez également tout bénéfice à programmer correctement votre chauffe-eau ou votre cumulus : là encore, si vous n’êtes pas là, inutile de conserver la température de votre ballon d’eau chaude à une température de 55 ou 65 degrés ! Consultez la notice de votre équipement : vous y trouverez des conseils précieux sur la meilleure façon de procéder durant votre absence (passer en mode « été » ou « vacances » voire, pour certains modèles, couper complètement l’installation).

Côté réfrigérateur et congélateur, là aussi vous pouvez limitez votre dépense énergétique pendant vos vacances : si vous avez réussi à les vider avant de partir, vous pourrez tout simplement les éteindre 😉

N’oubliez pas, enfin, qu’adopter l’énergie renouvelable, l’électricité et le gaz verts, est l’un des moyens les plus efficaces pour soutenir la transition énergétique et lutter contre le réchauffement climatique !

Laisser un commentaire